Le Manifeste de la Quatrième DimensionL'homme, ce rébus que les Alexandrins considéraient comme une âme tombée du cercle où rayonnent les Dieux, l'homme semble le trait d'union entre le monde des êtres cubiques et le monde de la Quatrième Dimension.

Imaginez un instant que le cube, lassé d'être cubique, se précipite tête baissée, dans une dimension inédite, il découvrira la Quatrième Dimension. L'homme, réalité tridimensionnelle, projette sur la Terre une ombre à deux dimensions, image de lui, différente de lui. L'homme est, par rapport à son ombre, un dieu aux extraordinaires puissances. Mais, à son tour, il n'est que l'ombre d'un être immense dont la majesté se déploie dans les quatre dimensions de l'abîme.

Brousse François, Le Manifeste de la Quatrième Dimension, éd. Neuvième Licorne, 2008
Avec des gravures originales de Rafael Forteza