Question à François Brousse : Est ce qu'il y a une individualité ?

Réponse :

F.B. : Oui, l'individualité existe, heureusement ! Si elle n’existait pas le monde serait absurde, complètement et totalement. Si nous n'avions pas une individualité, nous serions en train de jouer à ce jeu infernal qui consiste à sortir de l'Inconscient divin et à y jouer, à travers la souffrance, l'épouvante, la sottise, l'erreur, l'ignorance, la cruauté, le désespoir, pour rentrer ensuite dans le néant divin. C'est une vision qui me parait singulièrement fausse ! Nous avons une individualité et elle subsiste toujours. Voilà pourquoi, elle est d'ailleurs le reflet de l'idée de Dieu. Dieu a une idée et cette idée, c'est nous. Nous sommes le reflet de l'idée de Dieu, et la réalité consiste à confondre le reflet avec le modèle éternel qui existe dans la pensée divine. C'est en ce sens que nous allons de monde en monde jusqu'au moment où nous nous confondons avec le modèle et l'archétype que la divinité a créés de nous-mêmes. Nous sommes une pensée de Dieu et nous devons en prendre conscience. Mais en tant que pensées de Dieu, nous sommes différents les uns des autres. Dieu a une infinité de pensées et chaque pensée est différente de la pensée voisine, sinon Il ne serait pas Dieu, Il serait limité, or, Dieu est obligatoirement l’Être illimité.

Revue B.M.P. N°165 – mai 1998, Clamart – samedi 03 août 1991, « Entretien avec François Brousse »