2011_BMP_ANNEE_2011_2002_FACE_72
On contemple effarés sous la toge romaine
L’invincibilité de la folie humaine

Le doute, c’est l’ultime épreuve de la vie,
Une fois dépassé, l’âme danse ravie.

Dans son grand apparat le grand voilier s’envole.
Quatrième dimension, je bois ton auréole.

L’avenir est à Dieu, l’éternité aux sages
Ils connaissent, ô mystère, tous les passages…

La mort et le soleil mesurent leur ardeur
Sous les rires ironiques du créateur.

Pour connaître une femme il faudrait mille femmes
Le goût du feu ne se trouve que dans les flammes.

2011_BMP_ANNEE_2011_2002_DOS_72L’Être nous verse devant ses farouches autels
L’envie d’écrire des poèmes immortels.

Les montagnes qui m’environnent sont magiques
J’ai composé l’ardent Cantique des Cantiques

Son verbe de miel vaut mieux que le fruit des bois,
De la chasse des dieux on entend le hautbois.

Le cormoran inattendu monte aux étoiles
Je cueillerai sur ta bouche un baiser d’étoile.

BROUSSE François, Revue BMP
Cours de métaphysique, Année 2001-2002
éd. La Licorne Ailée, Oct. 2011