J’AIME

J’aime l’aube hautaine
Sur le monde ébloui,
Et la lune incertaine,
Cierge furtif des nuits,
Et le midi qui traîne
Sa robe au fond des puits.
J’aime l’aube hautaine
Sur mon rêve ébloui.

10 juillet 1989

François BROUSSE , La Rosée des constellations
Éd. la Licorne Ailée, Clamart, 1991, page 70