SEMENCE

La vérité doit être dite
Elle doit être répétée.
Dieu même à parler nous invite
Malgré le sort de Prométhée.

Si sur ton front la foudre éclate,
Brave la colère du ciel.
Que l’on te haïsse ou te flatte
Sois le témoin de l’essentiel.

Sois le témoin de la lumière,
Le géant de l’éternité.
Le vent qui souffle en ta crinière
Est l’ouragan de la beauté.

Hélas beaucoup d’intelligences
Sont incapables de saisir
Le Verbe aux sublimes nuances
Plus haut que haine et que désir.

Mais elles comprendront plus tard. Tu dois espérer en l’aurore
Épandre l’immortel nectar,
Le cosmos brille en ton amphore.

Ta main majestueuse sème
Des promesses de l’avenir,
Une révélation suprême
Épouvante le noir émir.

Toujours ton heure est arrivée
Va, titan ! l’Esprit te bénit,
Une seule étoile sauvée
Est le germe de l’infini.

2 octobre 1989

François Brousse, La Rosée des constellations
Éd. la Licorne Ailée, Clamart, 1991, pages 125-126