LE BONHEUR

Une trinité de démons
A couvert la hauteur des monts
Hitler et Mao et Staline
Leur monstruosité féline
Ensanglante les minarets

Ils composent une forêt
Où le cauchemar sombre rôde
Sous l’oeil des vautours en maraude
Le passé colosse renaît
Dans ses fatales destinées...

La cloche de la fin des temps
Ressuscite les noirs titans
Pour échapper à leur étreinte
Il convient d’étrangler la crainte
Et de rouvrir l’immense bal

De l’inconcevable idéal.
Ainsi sur les tragiques Romes
Reviendra le parfait Plérôme
Et les peuples s’éveilleront
À l’appel des divins clairons

Sous les étoiles stupéfaites
Le bonheur couvrira les faîtes.

1er février 1994

François BROUSSE , Rencontre avec l’Être
Clamart, Éd. La Licorne Ailée, 1995, p. 201