Affiche du spectacle à Avignon OFF 2008

Gandhi l'astre des sages - Dossier de Presse

Texte intégral du spectacle


Gandhi_Portrait_15Voici ce que je pense :
Pendant qu’autour de moi, tout évolue sans arrêt, tout meurt sans arrêt,
il existe sous tout ce changement un pouvoir vivant,
qui est immuable, qui maintient l’unité de tout,
qui crée, qui dissout et qui recrée.
Ce pouvoir ou cet esprit créateur est Dieu.
Je le vois comme pure bienveillance car je peux constater
o qu’au milieu de la mort, la vie persiste,
o qu'au milieu du mensonge, la vérité persiste
o Et qu’au coeur de l’obscurité, la lumière persiste.

C’est pourquoi j’ai compris que Dieu est vie, vérité et lumière.
Il est Amour. Il est le Bien suprême.

Mahatma GANDHI
Générique de fin du film documentaire "La Grande Âme de Gandhi"
Chroniques du XXème siècle



Ce film documentaire Gandhi la Grande Âme avec pour sous-titre « La vie de l'apôtre de la non-violence – Sa lutte pour l'indépendance de l'Inde » – appartient à une cassette VHS intitulée «Chroniques filmées du XXème siècle»


Le Jeûne

Le JEÛNE apporté par Gandhi est une arme révolutionnaire de premier ordre. On jeûne jusqu’à ce que l’adversaire comprenne qu’il a tort. S’il le faut, on jeûne jusqu’à la mort .

En 1947, au moment de l'Indépendance de l'Inde, l'Hindoustan et le Pakistan ont brisé l'immense pays qui avait gardé son unité sous la domination anglaise.

D'un côté, les Musulmans, de l'autre côté, les Hindous, et des haines qui hurlaient depuis Tamerlan se sont immédiatement déchainées.

Des centaines de milliers de morts s'entassèrent : les Hindous massacraient les Musulmans, les Musulmans massacraient les Hindous.

Alors, que fît Gandhi ?

Il proclama que, puisque ses frères étaient saisis par le néant et la tuerie, lui, il allait jeûner jusqu'à ce que mort s'en suive.

Il a donc commencé un jeûne absolu, déclarant que tant que les armes ne seraient pas tombées des mains sanglantes des combattants, il continuerait son jeûne.

Alors, on assista à un spectacle unique dans l'histoire du monde, et aucune légende dorée ne relate pareil miracle.

Les chefs hindous et les chefs musulmans se réconcilièrent et ils vinrent autour du lit de Gandhi, le suppliant avec pleurs d'arrêter son jeûne avant que la mort ne le prenne dans sa griffe.

C'est peut être le prodige le plus extraordinaire qui soit.

Extrait de la conférence de F. BROUSSE
dans Le Livre des révélations – Tome II
Éd. La Licorne Ailée, Clamart, 1992, p. 21

CONFÉRENCE de F. Brousse du 02 octobre 1979 sur Gandhi