Question: Quel est l’intérêt de fêter Noël ?

François Brousse :
Je crois qu'il n'y en a aucun ! Au moment de Noël, on massacre une multitude d'animaux, notamment les dindes, tout cela pour rien ! On accroît le karma de l'humanité ; il vaudrait mieux supprimer Noël et le remplacer par la Fête des Mages, par exemple. Les mages viennent du ciel ; ils nous apportent les reflets de l'éternité et ils nous obligent à penser vers l'infini. C'est beaucoup mieux que cet effroyable Noël qui, d'ailleurs, j'espère, sera bientôt supprimé. Les mages sont toujours parfaits.

Question : Noël n'est-il pas un idéal pour les enfants ?

François Brousse :
Cela les fait rêver, c'est déjà quelque chose ; mais il suffit de remplacer Noël par la fête des Mages.

Question : Quelle était la fête païenne justement avant Noël ?

François Brousse :
C'était la fête des morts. À l'époque atlante, par exemple, on fêtait les morts, tout simplement en leur offrant le plus de lumière possible. On entassait une quantité de clartés, de lumières et on fêtait ainsi les grands morts, on fêtait ainsi la gloire de Dieu.

Cénacle à Clamart – samedi 17 décembre 1994