ASTROLOGUES

Le ciel voilé des astrologues
Me touche d'un sceptre railleur
Est il ici ? Est il ailleurs ?
Le ciel voilé des astrologues.

J'entame un profond dialogue
Avec les maîtres batailleurs.
L'univers deviendra meilleur
La colère n'est qu'un prologue
Sur l'océan des nuits je vogue...
Que choisis tu ? Le démagogue
Ou le sinistre dictateur ?
Le loup, plus libre que le dogue,
Rôde dans la forêt en fleur
Le bonheur succède au malheur
La vie est un dur pédagogue.
Le docte se forge un ton rogue
Le poète est un rimailleur.
Virgile, ta quatrième églogue
Inspire les enlumineurs.
Le ciel brillant des astrologues
M'offre les astres salvateurs.

2 juin 1992

BROUSSE François, Le Baiser de l’archange,
Éd. la Licorne Ailée, Clamart, 1993, page 207