Mot-clé - Pensée

Fil des billets

jeudi 8 janvier 2009

On voit partout beaucoup de violence, comment faire régner l'amour ?

Je crois qu'on pourra faire venir l'amour lorsqu'on donnera une explication rationnelle à tous les maux qui existent sur la Terre. Évidemment, on se demande pourquoi autant d'horreurs sur notre planète, mais si vous faites intervenir les vieilles doctrines sur le péché originel ou même sur le hasard des éléments, vous n'avez aucune espèce de réponse. Par contre, si vous faites intervenir les notions de régénération et de réincarnation, vous savez que tous les maux qui existent sont le résultat des erreurs que nous avons commises dans nos vies passées. On peut dire aussi que la Terre, actuellement, est soumise à la violence pour trois raisons :

Premièrement le karma de nos existences antérieures.

Deuxièmement, le karma actuel que nous accumulons en détruisant les animaux, en les faisant souffrir, et en les torturant sous le prétexte de vivisection. Chaque fois que vous détruisez et que vous faites souffrir des animaux, vous créez des destructions humaines et des souffrances sur la Terre. Voilà deux causes essentielles.

La troisième provient de nos pensées. La pensée est une des forces fondamentales de l'univers, c'est une force terrifiante. L'univers n'existe qu'à travers la pensée de l'homme et la pensée de Dieu. Et si vous créez des pensées négatives, des pensées de haine, de vengeance, de colère, de fureur, elles vont se condenser tôt ou tard sous forme de guerres, d'épidémies, de terrorisme. Si nous avions la connaissance précise de ces trois causes de la violence, je pense que naturellement et normalement cette violence disparaîtrait.

« Le commencement de toute connaissance, a dit Salomon, c'est la crainte du Seigneur », c'est-à-dire la crainte du Seigneur du karma ; si vous saviez que ce que vous faites aux autres vous sera rendu intégralement, je ne pense pas que la violence puisse continuer sur la Terre, car elle serait repoussée uniquement par intérêt, mais c'est un travail de très longue haleine et il faudra persuader la quasi totalité de l'humanité que ce que je viens de dire est la vérité absolue.

BMP N°110 – avril 1993
Entretien avec François Brousse – Paris – Le 23-02-1983

mardi 28 octobre 2008

Un matin viendra, ce sera la grande aurore




Un_matin_1
Un matin viendra, ce sera la grande aurore où les hommes posséderont l’amour fraternel, l’intuition cosmique et la vision directe de Dieu.
Alors s’effondreront les chefs. À quoi serviraient-ils dans un monde rempli d’amour ?
Alors s’effaceront les savants. Toutes les âmes liront la science parfaite dans le livre infini.
Alors disparaîtront les prêtres. Sans dogmes, sans superstitions, sans églises, les hommes verront Dieu face à face.

Les temps viendront de la suprême sagesse et de la béatitude.

BROUSSE François , SUB ROSA, éd. La Licorne Ailée, 2ème éd.
B.M.P 113-114 - juin – juillet 1993


Un_matin_1

Les âmes sont des pensées de Dieu
Voilà pourquoi elles sont toutes éternelles,
Voilà pourquoi elles sont toutes infinies.
Voilà pourquoi elles sont toutes différentes,
Voilà pourquoi elles sont toutes semblables.
Statues diverses taillées dans le même marbre de lumière.

BROUSSE François, Le Graal d’or aux mille soleils, éd. La Licorne Ailée, Clamart, 1989, page 89


Mardi 25 octobre 2005, 21 heures, Au Centro Espagnol

Josy LLOP et huit élèves du CNR (Conservatoire national de Région) de Perpignan ont brillamment interprétés des poèmes et des pensées de François BROUSSE, accompagnés par la douce et apaisante guitare de Francisco ORTIZ. Après une heure de véritable enchantement, ils ont été longuement et chaleureusement applaudis par une salle comble et émue de cent cinquante personnes. La magie était palpable, on eut dit que le temps mouvant s’était arrêté. Beauté, fluidité, intensité, rien n’est assez puissant pour décrire le bonheur qui flottait. (T. Harlay)

Un_matin_2