Mot-clé - Vidéo

Fil des billets

jeudi 2 avril 2009

François Brousse un Sage de bonne Compagnie


Quelques séquences du Documentaire
François Brousse un Sage de bonne Compagnie (Version finale, Avril 2009)
Réalisé par Thomas Harlay



Dieu dont le souffle immense ... - Poème de François Brousse



Loin et près - Poème de François Brousse



Programmes - Poème de François Brousse



Comment suis-je venu à la poésie ... - Texte de François Brousse



Les dieux aériens - Poème de François Brousse



Les devins et les prophètes - Conférence de François Brousse (Extrait)



Je suis un homme tranquille - Propos de François Brousse



Le temple du poète - Poème de François Brousse



Plus tard - Poème de François Brousse


mardi 31 mars 2009

La Vénus de Milo - Avignon OFF - Juillet 1997




La Vénus de Milo - Clip de Présentation - Avignon 2007



Avignon_Vénus_de_Milo_1 Avignon_Vénus_de_Milo_6 Avignon_Vénus_de_Milo_4 Avignon_Vénus_de_Milo_2 Avignon_Vénus_de_Milo_3 Avignon_Vénus_de_Milo_5 Avignon_Vénus_de_Milo_7


SYLVIA

J'aime la gloire de ton corps
Dont une aurore souveraine
Baigne en mystérieux accords,
Les courbes, d'astre et de carène.

Avignon_prospectus_1J'aime la gloire de ton âme
Pareille au solitaire lynx
Qui va boire à l'étang de flamme
Où flotte un frisson de syrinx.

J'aime ton esprit plein de grâce
Qui brille et tremble comme un feu
Dont la subtilité s'enlace
Aux paroles de l'oiseau bleu.

Soleil et lune, tu te dresses,
Magie aux regards mordorés
Que caresse dans les forêts
Une senteur enchanteresse.

BROUSSE François, L’Aigle blanc d’Altaïr
Éd. La Licorne Ailée, Clamart, 1987, page 37

Avignon_prospectus_2

Avignon_presse

lundi 16 février 2009

Platon et la sagesse éternelle

Conférence de François BROUSSE (1913-1995)
Platon et la sagesse eternelle (Extrait)
Le 23 mars 1990 - Paris

mardi 13 janvier 2009

Spectacle théâtral et poétique - Gandhi l'Astre des Sages


Affiche du spectacle à Avignon OFF 2008

Gandhi l'astre des sages - Dossier de Presse

Texte intégral du spectacle


Gandhi_Portrait_15Voici ce que je pense :
Pendant qu’autour de moi, tout évolue sans arrêt, tout meurt sans arrêt,
il existe sous tout ce changement un pouvoir vivant,
qui est immuable, qui maintient l’unité de tout,
qui crée, qui dissout et qui recrée.
Ce pouvoir ou cet esprit créateur est Dieu.
Je le vois comme pure bienveillance car je peux constater
o qu’au milieu de la mort, la vie persiste,
o qu'au milieu du mensonge, la vérité persiste
o Et qu’au coeur de l’obscurité, la lumière persiste.

C’est pourquoi j’ai compris que Dieu est vie, vérité et lumière.
Il est Amour. Il est le Bien suprême.

Mahatma GANDHI
Générique de fin du film documentaire "La Grande Âme de Gandhi"
Chroniques du XXème siècle



Ce film documentaire Gandhi la Grande Âme avec pour sous-titre « La vie de l'apôtre de la non-violence – Sa lutte pour l'indépendance de l'Inde » – appartient à une cassette VHS intitulée «Chroniques filmées du XXème siècle»


Le Jeûne

Le JEÛNE apporté par Gandhi est une arme révolutionnaire de premier ordre. On jeûne jusqu’à ce que l’adversaire comprenne qu’il a tort. S’il le faut, on jeûne jusqu’à la mort .

En 1947, au moment de l'Indépendance de l'Inde, l'Hindoustan et le Pakistan ont brisé l'immense pays qui avait gardé son unité sous la domination anglaise.

D'un côté, les Musulmans, de l'autre côté, les Hindous, et des haines qui hurlaient depuis Tamerlan se sont immédiatement déchainées.

Des centaines de milliers de morts s'entassèrent : les Hindous massacraient les Musulmans, les Musulmans massacraient les Hindous.

Alors, que fît Gandhi ?

Il proclama que, puisque ses frères étaient saisis par le néant et la tuerie, lui, il allait jeûner jusqu'à ce que mort s'en suive.

Il a donc commencé un jeûne absolu, déclarant que tant que les armes ne seraient pas tombées des mains sanglantes des combattants, il continuerait son jeûne.

Alors, on assista à un spectacle unique dans l'histoire du monde, et aucune légende dorée ne relate pareil miracle.

Les chefs hindous et les chefs musulmans se réconcilièrent et ils vinrent autour du lit de Gandhi, le suppliant avec pleurs d'arrêter son jeûne avant que la mort ne le prenne dans sa griffe.

C'est peut être le prodige le plus extraordinaire qui soit.

Extrait de la conférence de F. BROUSSE
dans Le Livre des révélations – Tome II
Éd. La Licorne Ailée, Clamart, 1992, p. 21

CONFÉRENCE de F. Brousse du 02 octobre 1979 sur Gandhi


mardi 14 octobre 2008

Qu'est-ce qui résiste en nous ?

Que veut dire : « Résiste à ce qui résiste en toi » ?

François Brousse : Ah ah ! Qui a dit ça ?

Je l’ai entendu dans le Mahabârata.

François Brousse : Je ne commenterai pas la phrase mais enfin je peux donner quelques idées générales. Qu’est-ce qui résiste en nous ? C'est l'égoïsme ! Nous avons peur. C’est l’égoïsme, le doute,la peur et la haine. Il faut supprimer ces quatre choses. Il n’y a aucun doute ! La peur : vous ne devez avoir peur de rien et surtout pas de la mort qui est une délivrance.
Cénacle Clamart (92140) - Propos de François Brousse - Le 30 juin 1990



Cénacle - 30 juin 1990